[Cinéma Gay] Mon avis sur le film Hawaii

Nouvelle chronique sur le cinéma gay, consacrée cette fois à un film Argentin, Hawaii.

fc19ffe22cebf63c175bcafa5b72071a

Titre original : Hawaii
Nationalité(s) : Argentin
Date de sortie : 13 Avril 2013
Date de sortie France : 10 Avril 2014
Réalisé par : Marco Berger
Avec : Manuel Vignau, Mateo Chiarino, Luz Palazón
Genre(s) : Romance, Drame
Durée : 1h42

Synopsis : Martin et Eugenio, deux amis d’enfance, passent leur été ensemble, à retaper la maison de campagne d’Eugenio. Le temps s’écoule paisiblement au rythme des vacances. Entre travaux, siestes champêtres et baignades, un jeu de séduction se dessine peu à peu entre les deux garçons et transforme doucement la nature de leur relation …

Bande-Annonce

Mon avis : Nouvelle chronique sur un film visionné il y a déjà quelques mois désormais ! Il n’est donc plus tout frais dans ma tête, mais je vais quand même tenter de livre une courte critique à son sujet.

Premièrement, le film m’a bien plu, ce qui est bon signe. Il m’a beaucoup fait penser dans son traitement au film « La Clef des Champs » pour lequel je dois également livrer mon avis.

Le début du film nous fait découvrir le personnage d’Eugenio, dont on découvre qu’il est complètement fauché et est carrément sans domicile fixe. Il vit donc au petit bonheur la chance, en dormant parfois en pleine nature, et en gagnant un peu sa croûte en effectuant quelques travaux ou du jardinage chez des gens.

Au cours de son périple, il finit par tomber chez Martin, le second personnage principal. Martin va accepter d’embaucher Eugenio pour effectuer des réparations et de l’entretien chez lui. Mais rapidement, Eugenio va avouer qu’il n’est pas arrivé là par hasard. Il va rappeler à Martin que lui et Eugenio étaient amis pendant leur enfance, ce qui va créer un premier rapprochement.

Bientôt, une tendre relation d’amitié va renaître entre les deux compères, où va commencer à s’immiscer un désir et une tension sexuelle palpable. En effet, Eugenio va se rendre compte que Martin est devenu écrivain, mais qu’il dessine également. Il va tomber sur des croquis d’hommes nus, et s’apercevra que Martin est gay.

Le rythme du film est très lent et très doux. Si vous êtes plutôt amateur « d’action », et que vous attendiez un film où les choses se déroulent rapidement, il vaudra mieux passer votre chemin. Car effectivement, le but du film est de montrer tout du long la manière dont les deux amis vont (re)construire leur relation, parfois avec perte et fracas, à cause justement de ce désir inavouable et de cette alchimie qui va s’opérer.

Les deux acteurs principaux, Manuel Vignau et Mateo Chiarino, livre une prestation faisant écho  à ce style, avec beaucoup de poses statiques, de gestes épurés, tout en mettant bien en avant la frustration et l’envie qui prend place l’un envers l’autre.

Le rythme lent du film prend aussi place, en plus du scénario, dans la mise en scène propice à de très longs plans silencieux. Il peut ainsi se passer plusieurs minutes sans qu’aucun dialogue ne soit prononcé. On est donc vraiment dans le minimalisme, et cela même dans les décors qui sont pratiquement toujours les mêmes, ou avec l’entourage des deux protagonistes, car à part au début et au milieu du film, on ne croise pratiquement aucun autre acteur. Le film est véritablement exclusivement centré sur Martin et Eugenio.

Ce ton léger, extrêmement calme et apathique voulu par le réalisateur se retrouve également dans les musiques, qui sont très en retrait et discrètes, parfois simplement composées de quelques notes subtiles.

Malgré cela, j’ai trouvé la construction scénaristique qui permet l’évolution de la relation d’Eugenio et Martin très agréable, et surtout très touchante. On s’attache vraiment très facilement à ces deux personnages, on suit leur périple, jusqu’au poing d’orgue final du film qui est juste parfait !

Une petite production venue tout droit d’Argentine que je recommande donc vivement à tous mes lecteurs 🙂


Pour chaque film gay, j’ajoute une petite note de fin, qui est bien évidemment cachée par une balise SPOILER, afin de vous dire comment, en quelques mots, est la fin : HEUREUSE, 50/50 ou TRISTE. Car personnellement, je suis plutôt amateur de fins joyeuses. Non pas que je n’apprécie pas les drames, mais j’aime bien voir quand même des choses positives de temps en temps. Ainsi, si vous souhaitez voir un film gay qui se termine bien pour voir quelque chose de joyeux, vous aurez le choix de voir comment se termine la fin en dévoilant la balise. Donc à vos risques et périls, ne passez pas votre curseur si vous ne voulez rien savoir !

Comment est la fin ?  Les détails et mon avis sur la fin (surlignez pour lire) : [!!! SPOILER !!!] HEUREUSE – Après une dispute (je crois car je ne me souviens plus de tout comme ça fait longtemps que j’ai vu le film), Eugenio quitte le domicile de Martin et disparaît dans la nature. Celui-ci, attristé et désespéré d’avoir causé le départ de son ami pour qui il se rend compte qu’il éprouve désormais clairement des sentiments forts, va tout mettre en oeuvre pour le retrouver. Il va notamment laisser une visionneuse de photos sur laquelle on aperçoit un cliché d’Hawaii (d’où le titre du film) et que les deux amis avaient l’habitude de regarder dans leur enfance, à un endroit en pleine nature où Eugenio dormait quand il était SDF, dans l’espoir que celui-ci y repasse et trouve l’objet. Un jour, alors que Martin ne s’y attend pas, Eugenio va revenir avec la visionneuse en main, preuve qu’il a bien reçu le message « d’excuse ». Finalement, tous les deux vont décider d’abandonner toute la tension qu’il y avait entre eux et laisser libre court à leur désir ardent en s’embrassant amoureusement dans la scène finale du film. [!!! SPOILER !!!]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s