Archives du mot-clé Saint Seiya

[Myth Cloth] Mon avis sur Seiya God Cloth de Pégase Édition 10ème Anniversaire

Nouvel article sur ma collection Myth Cloth avec un autre arrivage récent : la Myth Cloth de Seiya dans sa God Cloth de Pégase Édition 10ème Anniversaire !

Packaging

IMG_2716 IMG_2717

Les boîtes des Éditions 10th Anniversary des God Cloth ont un packaging spécial différent des précédentes éditions. Il est ici en effet assez sobre, principalement noir, mais classe en même temps, présentant simplement sur le devant le socle de l’armure, et non le socle ET le personnage / la figurine comme de coutume. Au dos on retrouve les habituelles poses mettant en valeur le produit ainsi que les différents visages disponibles.

Contenu

IMG_2720 IMG_2721

Le contenu de la boîte est strictement équivalent aux éditions précédentes de cette armure (à part peut-être les visages alternatifs, n’ayant pas la version originale de cette Myth Cloth je n’en suis pas sûr). On retrouve donc des visages supplémentaires, très utiles pour créer différentes poses et émotions en fonction de nos envies.

Qualité des pièces

La qualité des pièces est globalement satisfaisante. Nous, collectionneurs de Myth Cloth, ce que nous détestons le plus, c’est bien sûr le plastique. Ici il n’est pas trop présent ou en quantité raisonnable. Sont en plastique une partie des jambières et du plastron, le casque (encore et toujours, dommage) ainsi que chose normale, les ailes. En effet, si elles étaient en métal, cela créerait un contrepoids important qui ne permettrait pas un maintien normal de la figurine qui basculerait en arrière (à moins d’avoir des stands).

Respect des couleurs

Les couleurs sont la spécificité de cette 3ème édition des God Cloth. En effet, la première édition était basée sur l’anime, avec donc des couleurs beaucoup plus pâles et « blanches ». Justement, peut-être trop effacées, c’est la critique qui avait été faite à l’époque, notamment pour Seiya. Alors que dans l’anime sa God Cloth arbore une légère teinte bleue ciel, la première édition était presque complètement blanche / argentée, ce qui a déçu pas mal de fans. La 2ème édition quant à elle était basée sur le manga, où les God Cloth arborent toutes une teinte dorée semblable aux Gold Cloth des Chevaliers d’Or. Avec cette 3ème édition, Bandaï / Tamashii entend bien rattraper l’erreur de la première édition en proposant une gamme très colorée, mais beaucoup plus que dans l’anime. On se retrouve ainsi avec un bleue azur très éclatant et profond, qui certes ne respecte pas vraiment le code de l’anime mais a au moins le mérite d’être très joli et beaucoup plus clinquant que la couleur de la 1ère édition ! Après c’est une affaire de goût, personnellement je n’avais pas voulu me lancer dans la 1ère édition car les couleurs m’avaient déçu. Ici je trouve mon bonheur !

Montage

Rien de particulier à dire concernant le montage, il était facile et n’a pas posé trop de difficultés. Qui est plus, une fois le montage final terminé, il s’avère que la Cloth tient très bien sur elle-même, ce qui fait plaisir, car cela peut parfois s’avérer être un vrai casse-tête de réussir à faire sorte qu’une Myth Cloth ne tombe pas.

Rendu final

IMG_2848

La Myth Cloth est très fidèle dans ses formes à la version animée. On retrouve tous les petits détails – telles que les arabesques – qui sont parfaitement respectés. Au niveau du visage, rien à redire. Le seul petit point gênant sont peut-être les méches de cheveux sur le devant du casque qui sont trop denses et volumineuses. Plus de finesse et de légèreté auraient été appréciées mais ce n’est pas trop choquant pour peu qu’on ne colle pas son oeil tout près du visage.

IMG_2850

Constant global : Cette God Cloth de Pégase 10th Anniversary s’avère être une très jolie pièce, tant par son respect vis à vis des formes de l’armure dans l’anime, que que par son très joli ton bleu, qui certes s’aventure hors des sentiers battus puisque le bleu originel est beaucoup plus pâle, mais pour ma part cela n’est pas trop choquant et ajoute un véritable plus qui manquait à la 1ère édition qui était trop fade à mon goût. On se plaint beaucoup des multiples rééditions des diverses gammes Myth Cloth (notamment les OCE) mais je trouve que pour le coup celle-ci est justifiée et a remporté un joli succès parmi les fans.

Publicités

[Myth Cloth] Mon avis sur Athéna God Cloth

Depuis la publication de ma suite Free Fall : Renaissance, je n’ai malheureusement que peu de temps à accorder à d’autres articles. Aussi, j’aimerais réparer cela à partir d’aujourd’hui en débutant une série d’articles sur ma collection. Comme certains le savent peut-être je collectionne pas mal de figurines et statuettes, principalement issues de l’univers de mon enfance et des films que j’aime.

Ma plus grosse collection est dédiée aux Myth Cloth, de très belles reproductions fidèles des personnages du manga / anime Saint Seiya, plus connu en France sous le nom Les Chevaliers du Zodiaque. C’est une oeuvre qui a bercé mon enfance, lors de nombreux visionnages du Club Dorothée, au même titre que Dragon Ball, Sailor Moon et bien d’autres. Saint Seiya est un manga magnifique à l’univers riche et intéressant, impliquant entre autre la mythologie et les constellations.

Ces dernières semaines, pas mal de nouvelles pièces sont venues s’ajouter à ma collection. La dernière d’entre elle à avoir été montée n’est pas des moindres. Il s’agit d’une pièce qui a été très longuement attendus par tous les fans de Saint Seiya et de Myth Cloth : Saori Kido, alias la réincarnation de la déesse Athéna, dans son armure, la God Cloth (à ne pas confondre avec la Kamui). Une armure qu’elle acquiert lors de son combat contre son ennemi juré, Hadès.

Cette pièce est sortie afin de célébrer les 10 ans du lancement de la série Myth Cloth, qui est un véritable succès, puisque la collection se poursuit toujours avec des sorties mensuelles, même si toutes ne sont pas au goût de tous (rééditions différentes à outrance, entre autre, qui empêchent la sortie de véritables nouveautés, surtout ces derniers temps). Alors, quel est le verdict sur pièce tant attendue ?

Packaging

IMG_2671

IMG_2672

On retrouve le format classique des boîtes Myth Cloth, à la différence qu’ici le coffret est beaucoup plus gros que les pièces habituelles, Athéna God Cloth oblige. En effet, l’armure de la déesse est assez imposante et contient de nombreuses pièces prenant de la place (sceptre, bouclier, ailes), sans compter quelques bonus non négligeables comme un display stand créé pour l’occasion. Comme c’est le cas maintenant depuis quelques temps, on ne retrouve plus sur le devant une image tirée de l’animé pour montrer le personnage, mais plutôt le socle de la Myth Cloth. Je trouve ce changement dommage car cela avait un vrai charme au niveau du packaging.

ContenuIMG_2680

IMG_2679IMG_2681IMG_2678Comme vous pouvez le voir le contenu est assez fourni. Tamashi / Bandai reste fidèle à sa nouvelle ligne qui consiste à proposer divers visages afin de donner l’expression souhaitée au montage final, ce qui est un plus vraiment intéressant. Il y a également la possibilité de choisir entre la version Manga (robe de l’armure plus longue et sceptre différent) et la version Anime de la God Cloth. Personnellement comme vous le verrez après j’ai fait un mix des 2 car je préfère la robe du manga et le sceptre de l’animé.

Qualité des pièces

C’est malheureusement là que le bas blesse : pratiquement toutes les pièces sont en plastique. Seules quelques rares pièces sont métallisées, notamment au niveau du torse et du haut de la robe. Quel dommage pour une figurine de cette trempe, surtout pour célébrer un 10ème anniversaire. On aurait par exemple au moins apprécier que les épaulettes, le casque, le sceptre ou encore le bouclier soient métallisés. Pour les ailes c’est encore compréhensible car cela ajouterait énormément de lourdeur et risquerait de faire pencher la Myth Cloth en arrière une fois montée. Bref, il y aurait eu mieux à faire de côté là. J’ai déjà constaté ce problème avec les armures importantes, par exemple Hypnos et Thanatos où c’est également le cas pour pratiquement toutes les pièces qui sont plastifiées. Sans doute pour une question de prix, car vu le nombre de pièces, cela ferait gonfler l’addition finale. Mais pour des Myth Cloth d’exception de ce genre, je pense que les fans auraient été prêts à mettre plus pour avoir des matériaux de meilleure qualité. Au niveau des visages, ils sont pour le coup très réussis et très fidèles à l’anime. Il en va de même au niveau de la coiffure. Le corps de Saori est plus petit que les Myth Cloth masculines, c’est un peu dommage car au final la figurine n’est pas très haute et aurait eu plus de prestance avec 1 centimètre de plus.

Respect des couleurs

Contrairement à ce qu’annonçaient les visuels publicitaires de la God Cloth d’Athéna, où on avait des teintes dorées et violettes bien prononcées sur l’armure, on est éloigné de ce qui était promis (vive les retouches Photoshop mensongères …). On se retrouve avec un violet très pastel et clair, pas assez punchy. Concernant les dorures elles restent satisfaisantes même si on les aurait également préférées plus prononcées. Bref, peut mieux faire.

Montage

Le montage est plutôt aisé même si la notice explicative n’est pas très claire et assez concise. Comme d’habitude, ce qui reste le plus chiant, c’est réussir à enfoncer les mains sans faire foirer le reste. Un travail de patience … Attention avec la robe dont les différentes pièces bougent très facilement, ça peut s’avérer être un vrai casse-tête pour tout remettre droit.

Rendu final

IMG_4416

IMG_4417

Malgré la qualité matérielle inégale des pièces, il faut avouer que leurs formes sont parfaitement respectées par rapport à l’anime. On se retrouve donc avec une Athéna God Cloth d’une grande splendeur une fois montée et qui en impose ! La déesse est de toute beauté et c’est probablement une des plus jolies pièces de toute la collection Myth Cloth. Comme je le disais plutôt, il est juste dommage que le corps ne soit pas plus grand, 1 centimètre de plus aurait permis d’apporter encore plus de prestance. Le casque aurait également mérité d’être un peu moins imposant au niveau de la tête et plus fin, ne serait-ce que pour mieux faire ressortir le visage de Saori, mais c’est tout de même satisfaisant.

IMG_4421 IMG_4418

Constant global : Une belle pièce attendue depuis longtemps (au moment de sa sortie en tout cas, car je ne l’acquière que maintenant), qui présente très bien et splendide, mais malheureusement avec trop de plastique et trop peu de métal, ce qui peut paraître assez cheap pour une déesse comme Athéna.

IMG_4416_Fotor